ACCUEIL > DÉCOUVREZ JESOLO > OUTDOOR >RANDONNÉE

Jesolo est la localité où tout le monde peut vivre des vacances parfaites, car elle propose de nombreuses et différentes expériences possibles: il y a la mer cristalline, la plage très longue et dotée de tous les services, la promenade infinie riche de bôites de nuit; mais aussi des paysages enchantés, dominés par une nature où la main de l’homme œuvre avec la prépondérance de l’eau, dans une lutte – et collaboration – continue qui a donné naissance à un environnement patrimoine de l’humanité et qui mérite d’être admiré et protégé pour sa grande beauté.

Si vous êtes un amateur de randonnée, choisissez Jesolo pour vos vacances vertes : de nombreux chemins à explorer dans l’arrière-pays et la plus belle plage de du Haut Adriatique pour vous détendre après une agréable promenade.

Ces dernières années, toujours plus d’hôtels ont décidé de fournir à leurs clients des services supplémentaires, spécialement conçus pour les amateurs de randonnées : ces hôtels font partie du club « Walking Hotel » et vous pouvez les trouver ici.

Différents parcours ont été conçus pour vous, avec des longueurs et des difficultés différentes, vous pouvez décider de les aborder entièrement ou seulement sur quelques morceaux , découvrez les ci-dessous!

ITINÉRAIRES

 

Caposile, Jesolo et les Salsi. Le fleuve, la campagne, les Vallées de pêche
  • Longueur: 20,8 km
  • Durée du de trajet: 3h 30′
  • Difficultés techniques: la route provinciale Jesolana et la route communale des Salsi sont particulièrement fréquentées pendant les mois d’été.

Les deux parties non goudronnées du parcours peuvent se présenter avec un fond accidenté ou boueux en cas de pluie.

  • Périodes recommandées: printemps et automne
  • Autres indications utiles: pendant les mois d’été et d’automne sur le tronçon Caposile-Jesolo, l’achat direct de fruits, légumes et plantes ornementales auprès des producteurs est possible.
  • Intérêts dominants: paysager- naturaliste-historique

L’environnement

Le parcours se développe entre Caposile et Jesolo sur les rives du Sile, vous partirez donc en exploration d’un environnement typiquement fluvial, avec la nature luxuriante encadrant le paisible flux des eaux du fleuve. Effectuable toute l’année.

L’excursion est aussi intéressante par la diversité des lieux et des paysages qui s’ouvriront à vos yeux: luxuriantes roselières s’alternant aux vergers qui font partie de l’environnement agricole de Jesolo, dans un mélange suggestif entre la composante naturelle et celle  anthropique, avec des maisons de petites communautés d’agriculteurs éparpillées sur le territoire.

Un lagon absolument différent de l’imaginaire commun mais non moins fascinant, recouvert de buissons épais au parfum intense, qui s’ouvrent pour offrir la vaste vision d’espaces occupés mais non dominés par l’homme

De Santa Maria di Piave à Lio Maggiore. La lagune des grands horizons
  • Longueur: 22,4 km
  • Durée du trajet: 3h
  • Difficultés techniques: une grande partie du parcours se déroule sur une route recouverte de gravier, faiblement fréquentée, mais qui peut présenter de vastes flaques d’eau en cas de pluie
  • Période recommandée: toutes les saisons
  • Autres indications utiles: S. Maria di Piave est accessible par la route provinciale Caposile-Jesolo; le village est situé à 3,5 km de Caposile. Si l’on exclut certaines habitations privées, une grande partie du parcours est totalement dépourvue de points d’appui
  • Intérêts dominants: paysagiste-naturaliste-ethnographique

L’environnement

De Torre Caligo, un fort avec des fonctions défensives de l’époque romaine, on s’achemine le long d’une route poussiéreuse sur les rives du Canal Caligo, qui doit son nom à la tour.

L’itinéraire a été très important dans le passé: d’ici passaient toutes les marchandises pour Lio Maggiore, d’où partaient les grands navires vénitiens en direction de l’Orient. Malheureusement, de ce passé glorieux, il ne reste que quelques signes le long du trajet parce que dans ces régions l’eau se reprend cycliquement  les territoires qui lui ont été soustraits par des « assainissements de pillage « , dans une lutte continue entre l’homme et la nature, qui s’ennoblie avec le paysage typique de la Barena, formée de terrains plats périodiquement submergés par les marées.

La route poussiéreuse se resserrera de plus en plus et vous vous retrouverez, tout à coup, entourés d’eau, au centre d’un paysage absolument unique, où le lagon et le ciel se confondent, étreints en une seule couleur bleue, qui prend de fantastiques reflets pourpres et dorés aux premières lueurs du lever du soleil et au coucher du soleil.

De Jesolo aux portes du Cavallino. Les silences de la Sile-Piave Vecchia
  • Longueur:en vélo 20,5 km; à pied 21,3 km
  • Durées des trajets: en vélo 2h45′; à pied 6h30′
  • Difficultés techniques: une grande partie du chemin carrossable Jesolo-Porte del Cavallino est recouvert de gravier. La rive gauche du Sile-Piave Vecchia peut inclure des zones recouvertes par de hautes herbes qui empêchent le passage
  • Période recommandée: toutesles saisons
  • Autres indications utiles: sur le parcours Jesolo-Porte del Cavallino il n’est pas permis d’abandonner la carrossable et de pénétrer dans les champs; il s’agit en effet de l’Azienda Faunistico-Venatoria surveillée attentivement et sévèrement. Attention aux interdictions d’accès aux quais du Port de Piave Vecchia
  • Intérêts dominants: naturaliste-paysager-historique

L’environnement

L’itinéraire part de l’embouchure du Sile, juste à l’extérieur de Jesolo; l’environnement fluvial vous accompagne sur plusieurs kilomètres, avec de puissants roseaux pour servir de toile de fond à votre excursion.

En continuant au-delà de la rive du fleuve on s’enfonce dans la vallée de Dragojesolo: la zone, « enserrée » entre le fleuve Sile et la Lagune vénitienne, est caractérisée par l’immensité de paysages qui s’entremêlent jusqu’à se confondre le long de la route et qui offre des aperçus champêtres vraiment uniques et introuvables ailleurs.

Arrivé au Port de Piave Vecchia, vous tomberez, presque soudainement, sur les effets de l’urbanisation touristique mais, dépassée cette langue de terre s’ouvrira à vos yeux la Lagune intacte, refuge d’avifaune majestueux, bien représenté par le canard, « symbole » de la zone.